zarafa-affiche

2012

Belgique/France

Zarafa

de Rémi Bezançon et Jean-Christophe Lie

Scénario de Rémi Bezançon et Alexander Abela

Musique de Laurent Perez Del Mar

Avec les voix de Max Renaudin, Simon Abkarian, François-Xavier Demaison

Durée : 1h18

Synospis :

Soudan, vers 1820. Maki est un jeune garçon de 10 ans qui vit en paix dans un petit coin reculé de la savane. Alors que des marchands d’esclaves détruisent son village, il est capturé et emmené enchaîné avec les autres captifs. Une nuit, il parvient à échapper des griffes de Moreno, l’esclavagiste français qui le retenait prisonnier. Dans sa fuite, il rencontre Zarafa, une girafe, elle-aussi orpheline. Maki et la girafe deviennent vite amis, mais le garçon découvre l’existence de Hassan, un prince du désert, chargé par le Pacha d’Egypte Mehemet Ali de conduire Zarafa jusqu’en France où l’animal doit servir de cadeau diplomatique au roi Charles X afin de le convaincre de s’allier à son pays contre les Turcs qui assiègent Alexandrie. Maki s’est promis de toujours veiller sur la jeune girafe et entreprend de suivre Hassan à son insu. Hassan, Maki et la girafe arrivent ensuite à Alexandrie, mais le port étant assiégé, il est impossible de rejoindre Paris par bateau. Hassan persuade alors le pacha de faire confiance à l’aéronaute français Malaterre, qui peut faire passer Zarafa au-dessus des bateaux ennemis puis traverser la Méditerranée à bord de son ballon. Une fois en vol, le ballon est trop lourd. Zarafa et le garçon atterrissent sur le pont d’un navire de pirates grecs dirigé par la capitaine Bouboulina. Celle-ci les recueille et Maki lui explique qu’un trésor de grande valeur voyage à bord du ballon qui les survole. Bouboulina décide donc de suivre l’aéronef, qui fait ensuite escale à Marseille. Lui aussi arrivé dans le port français pour y vendre ses esclaves, Moreno les reconnaît et tente de s’approprier Zarafa de force. Hassan et Malaterre sont sauvés par l’intervention des pirates de Bouboulina, accompagnés de Maki, qui retrouve Zarafa. A la suite d’une périlleuse traversée des montagnes où le ballon s’écrase lors d’une tempête de neige, Hassan, Maki, Malaterre et Zarafa parviennent finalement à Paris où ils vont trouver le savant Saint-Hilaire au Muséum d’histoire naturelle, comme le pacha l’avait ordonné à Hassan. La girafe est ensuite officiellement présentée à Charles X et à sa cour dans une cage du zoo du Jardin des plantes mais le roi, cynique, accepte le cadeau sans pour autant accepter d’aider le dirigeant égyptien. Maki se précipite au zoo pour tenter de libérer Zarafa, mais celle-ci est devenue trop grande pour s’évader. Se résignant à se séparer de la girafe, mais jurant de ne jamais l’oublier, Maki finira par rentrer chez lui et fonder un village.

© Pathé – Tous droits réservés

Pour son second film d’animation, Rémi Bezançon a choisi d’adapter librement l’histoire vraie de Zarafa, la célèbre girafe qui fut l’attraction principale du zoo de Paris à partir de 1827 avant de finir empaillée et exposée au Musée d’Histoire naturelle de La Rochelle. Cet étonnant fait divers animalier lui donne l’occasion d’explorer les relations et les échanges commerciaux entre le monde africain et l’Europe, en particulier la France de Charles X qui n’en était alors qu’aux prémices d’une Colonisation qui n’allait que s’amplifier au cours du XIXème siècle. De la brousse subsaharienne aux quartiers populaire du Paris pré-haussmannien en passant par l’Egypte du vice-roi Méhemet Ali, les nombreux rebondissements de l’intrigue permettent au réalisateur du Premier jour du reste de ta vie d’aborder de façon aussi ludique que pédagogique la question de l’Esclavage et des contacts entre Orient et Occident.
INTÉRÊT PÉDAGOGIQUE :

– une introduction à la problématique de l’Esclavage

– une évocation de la vie africaine subsaharienne et maghrébine avant la colonisation

– une initiation à la complexité des relations diplomatiques et de la géopolitique autour de la Méditerranée

– une vision de la France sous le règne du roi Charles X

– une occasion de s’interroger sur les rapports entre hommes et animaux à travers l’Histoire

zarafa2