Une promenade au cœur des 1001 visions
de l’Histoire au Cinéma

Napoleon

De nombreuses manières d’aborder l’Histoire.

D’Homère à Alexandre Dumas, les poètes et les chroniqueurs (plus ou moins objectifs !) n’ont cessé d’écrire à leur manière les jalons d’une mémoire universelle des peuples et des empires. Dès les premiers temps du Cinématographe, les réalisateurs ont su puiser dans les contextes et l’imagerie des grandes périodes historiques l’inspiration nécessaire pour nourrir leur créativité. Ainsi, des “Films d’Art” du Muet aux blockbusters contemporains, on ne compte plus les classiques du 7ème Art dont les intrigues se déroulent dans le Passé !

Par sa dimension de divertissement et de partage, le Cinéma est un moyen formidable d’approcher et de découvrir l’Histoire, en particulier pour ceux qui ne s’y intéresseraient pas “naturellement”. Si une œuvre cinématographique ne peut en aucune façon reconstituer parfaitement des évènements qui se sont déroulés des années ou des siècles auparavant, il est indéniable que des films comme Gladiator, Les 7 samouraïsMarie-Antoinette, Germinal ou Apocalypse Now peuvent permettre à n’importe quel spectateur de se familiariser avec différents contextes historiques tout en se distrayant.

Des Classiques au Bis…  Histoire(s) de voir !

Si la plupart des sites consacrés à l’étude de la représentation de l’Histoire au Cinéma s’intéressent aux grands classiques et aux œuvres majeures qui ont marqué leur époque par leur propos où l’esthétique de leurs auteurs, beaucoup ont tendance à négliger les expressions cinématographiques moins “nobles”. Pourtant, on peut parfois plus apprendre sur la vision d’une époque sur une autre en regardant des films plus “populaires” ou dits “d’exploitation”.

HISTORYSCOPE entend ne pas faire de distinctions de valeurs, de genres, de nationalités ou d’époque de production entre les films et propose dans son parcours de découverte d’aborder le Cinéma d’auteur autant que des visions plus kitsch ou commerciales à partir du moment où elles comportent un intérêt pour les visiteurs-spectateurs.

334239
L_Imperatrice_Yang_Kwei_Fei

Une promenade temporelle et artistique en 3 dispositifs.

Le site HISTORYSCOPE n’a qu’un objectif : (re-)donner le goût de l’Histoire par la découverte de films aussi différents par leur nationalité, leur époque de réalisation que par leur place dans le panthéon cinématographique ou leur approche du Passé. La navigation n’obéit donc pas à une codification rigide, mais s’apparente plutôt à une sorte de promenade à travers 3 dispositifs :

– la TIMELINE : une mosaïque temporelle interactive composée de 9 sections représentant les grandes périodes de l’Histoire de l’Humanité et qui débouchent chacune sur une série de fiches présentant pour chaque œuvre ses caractéristiques techniques et narratives, ses rapports au sujet traité et surtout une mise en relation avec son contexte de production. A cette sélection forcément subjective et originale s’ajoutent une évocation de l’uchronie dans le 7ème Art, une sélection de films adaptés au Jeune public et une liste alphabétique des œuvres citées.

– la section TV qui entend élargir l’étude de la représentation de l’Histoire au Cinéma par une embardée chez sa digne héritière, la Télévision, en survolant quelques unes des grandes séries historiques qui ont marqué (et marquent encore) la mémoire du petit écran.

– la section ACTU qui propose des articles relatifs à l’actualité cinématographique et télévisuelle de l’Histoire, qu’elle se décline sous la forme de sorties en salles, de festivals, d’expositions ou de publications de livres.

Jules_Cesar-vignette

Signature…

Qui est le fondateur du site ?

Spécialiste de l’Histoire au Cinéma, Florent Fourcart est titulaire d’un « Master de Valorisation du Patrimoine cinématographique » et a collaboré avec de célèbres revues comme POSITIF, Ciném’Action, Pop Corn ou l’Avant-Scène Cinéma. 

 

Intéressé par la représentation de l’Antiquité au Cinéma, en particulier le Péplum italien, il a consacré au genre de nombreux articles, un livre somme sur le sujet : « Le Péplum italien (1946-1966) : Grandeur et décadence d’une Antiquité populaire » paru en 2012, et a signé en 2011 la notice consacrée au genre dans le Dictionnaire mondial du Cinéma paru aux éditions Larousse.

 

Il a également travaillé dans l’exploitation cinématographique ainsi qu’à la conception de plusieurs documentaires dont Mémoires du Cinéma français de Hubert Niogret (2008) et Darius Milhaud et sa musique de Cécile Clairval-Milhaud (2010).

 

Passionné par les “nouveaux médias” et leurs technologies, c’est donc tout naturellement qu’il s’est tourné vers le Web, investissant la toile pour mieux faire partager sa passion : vulgariser la connaissance de l’Histoire par ce passionnant support qu’est le Cinéma.

livres1
Collaborations TV/Documentaires :

2019 :

Gladiateur, glaive et fantasmes de Jérôme Korkikian (2018 – 52 mn – ARTE – Production : ITV Studios France)
De “Quo Vadis” à “Gladiator” en passant par “Ben Hur” et “Spartacus”, décryptage d’un genre à part entière : le Péplum.

Bibliographie

Le Péplum italien (1946-1966) : Grandeur et décadence d’une Antiquité populaire, Paris, IMHO, 2012

Ouvrages collectifs :

2012 :

(Sous la dir. de Christian Viviani), « De l’Ecran au Musée : la postérité patrimoniale des costumes de Cinéma », in Ciném’Action, Corlet Editeur

2011 :

(Sous la dir. De Jean-Loup Passek), « Péplum », in Dictionnaire mondial du Cinéma, Paris, Larousse

(Sous la dir. de Frank Lafond), « Le Péplum, laboratoire de l’Horreur », in Cauchemars Italiens vol. 2, Paris, L’Harmattan, 2011

2006 :

(Sous la dir. de Gilles Menegaldo), « La Bataille de Marathon, l’expérience italienne de Jacques Tourneur » in Ciném’Action n° 120, Corlet Editeur, 2006

Articles :

2015 :

« Hercule à la conquête de l’idéologie » in L’Avant-Scène Cinéma n°622 (spécial « Vittorio Cottafavi »), avril

2013 :

« Le Péplum : le retour des gladiateurs » in PopCorn n°3, décembre

2010 :

« Zorro, une lame américaine ? » in Positif n°593-594 (spécial « La cape, le sabre et l’épée »), juillet-août

« Les 1001 vies de l’Orientalisme à l’écran » in Positif n°590 (spécial « Peinture et Cinéma »), avril

« Agora, actualité de l’Antique » in Positif n°587, janvier

2005 :

« La collezione di dischi del Museo Nazionale del Cinema », in La rivista del Cinema n°30, Turin, Museo nazional del Cinema

Florent Fourcart – Historien